Offre Historique du Black Friday


Chers consommateurs avide de consommation, réjouissez-vous, c’est le Black Friday qui fracassera les records de ventes. Auparavant réservé au commerces de détails ayant pignon sur rue, la réalité du web a voulu profiter de cet engouement transactionnel,
et de ce fait est né le Cyber Monday, en 2005 afin d’inciter les gens à magasiner en ligne.

Le Cyber Monday est arrivé au Canada en 2008, et, suite à la parité du dollar canadien et américain en 2010, les commerçants ont été invité à emboîter le pas et à recréer l’événement.

Aux États-Unis et au Canada, le Black Friday (littéralement le Vendredi Noir, parfois traduit par Vendredi Fou), se déroule le lendemain des festivités et des repas traditionnels du Thanksgiving américain (qui a lieu le quatrième jeudi de Novembre).
Depuis 1932, il marque le coup d’envoi de la saison des achats Noël. Plusieurs commerçants profitent de ce moment pour étendre leurs heures d’ouverture, ouvrant de plus en plus tôt (parfois même à compter de minuit !) et proposer des offres promotionnelles et des réductions incroyables.

Black Friday au Canada

Les grands centres urbain du lac Ontario et du Lower Mainland (en Colombie-Britannique) au Canada ont toujours attiré les achats transfrontaliers dans les états américains et, comme l’attrait pour les soldes du vendredi noir américain devenait de plus en plus populaire, les Canadiens se sont souvent déplacés aux États-Unis en raison du taux d’échange avec le dollar canadien.

Vers 2008 et 2009, en raison de la parité du dollar canadien par rapport au dollar américain, plusieurs détaillants canadiens importants ont planifié des promotions de vendredi noir afin de dissuader les consommateurs de quitter le Canada.

2012 a vu le plus grand vendredi noir à ce jour au Canada, alors que les acheteurs et les détaillants canadiens ont adopté cette tradition d’achats.

Avant l’avènement du vendredi noir au Canada, le jour le plus comparable
était le Boxing Day en termes d’impact sur les détaillants et de consommation.

Pourquoi BLACK FRIDAY ?

L’origine du terme «black» («noir») provient du phénomène à Philadelphie, où l’on attribuait la couleur noire pour décrire les nombreux piétons et voitures dans les rues
le lendemain de Thanksgiving.

Une autre explication a également fait surface afin de définir l’origine de ce nom.
Cette dernière faisant référence à une opération comptable plus ou moins anecdotique.
En effet, on raconte qu’à l’époque où la comptabilité se faisait manuellement, les comptes étaient écrits en rouge, car déficitaires, toute l’année jusqu’à ce fameux vendredi.
Les achats du lendemain de Thanksgiving permettaient de sortir « du rouge »,
faisant passer les comptes en positif, ce qui permettait de les écrire à l’encre noire,
d’où le terme de vendredi noir.

Mon avis perso

Tout comme le Boxing Day, j’ai horreur du Black Friday, où des soldes incroyables incitant à la surconsommation de biens dont vous n’avez pas besoin.
Les gens ont cette fâcheuse manie d’acheter non pas parce qu’ils en ont besoin, ni même parce que le produit est offert à un prix dérisoire, mais bien pour la seule raison que c’est en réduction. Ce qui nous donne des clients mécontents de leurs achats puisqu’ils sont souvent mal informés sur ce que le produit peut leur apporter ou même sur la nature même du produit acheté.

La cohue, la foule, les temps d’attentes aux caisses, les vendeurs / conseillers qui courent dans tous les sens afin de répondre à une foule auxquels ils ne sont pas habitués, les clients qui se sentent seuls au monde et qui ne réalisent pas qu’il y a foule et exigent un service haut de gamme comme lors des temps morts en boutique sont de très bonnes raisons pour lesquels j’évite ces chasses aux rabais illusoires.

De plus, d’avoir été de l’autre côté du comptoir pendant de nombreuses années en tant que vendeur, cela contribue grandement à mon appréhension de ces ventes qui n’en finissent plus de finir. Déjà que le Boxing Day, se soit graduellement transformé en Boxing Week et même Boxing Month, il s’y est également greffé des soldes pré-boxing-week qui ont, eux aussi, grandi avec des ventes mensuelles de style “Vente Boxing Week d’avant Noël”.

Même si ces dernières lignes parlent davantage du phénomène Boxing Day,
la même médecine s’applique au Black Friday, qui débute maintenant dès le Jeudi qui
le précède et j’ai pu voir des soldes “d’avant-Vendredi-Fou
ou encore “Pré-Black-Friday”…

Dès lors, à force d’étirer la sauce et que la vente d’un jour soit ainsi étirée jusqu’à un mois avant et un mois après, expliquez-moi encore l’engouement, la folie et la dérision afin d’économiser quelques dollars sur un produit que vous n’utiliserez pas.

PS : Pour ceux qui se sont rendu à la fin de cet article en cherchant encore des rabais incroyables et accusant mon titre d’être trompeur,
sachez que j’ai livré la marchandise alors que je vous ai offert un historique du « Black Friday ». Souriez, vous avez été manipulé (une fois de plus).😉

A propos pingu49374

Suivez ma folie : https://pingu49374.wordpress.com/ Souriez, le bonheur est obligatoire !
Cet article, publié dans Culture, Débat, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s