UN NOUVEAU TRAILER ÉTONNANT DE STAR WARS : VISIONS

Star Wars à la sauce Animatrix alors que diverse court-métrage d’animation nous transpose dans l’univers Star Wars, il y a très longtemps dans une lointaine galaxie. Vous n’aurez jamais vu l’arme légendaire des Jedi et le pouvoir de la Force aussi déchainé.

Disney+ a récemment dévoilé le teaser et révélé les distributions de voix japonaises et anglaises pour Star Wars : Visions, la prochaine série d’anthologie de Lucasfilm qui explore de nouvelles histoires de Star Wars dans le style unique et la tradition de l’animation japonaise.

La nouvelle bande-annonce donne un aperçu du ton fascinant et des superbes images de chacun des neuf courts-métrages. Visions arrive le 22 septembre sur Disney+, avec tous les épisodes en streaming le jour du lancement, avec les voix japonaises ou le doublage anglais.

« Lucasfilm collabore avec sept des compagnies d’animation les plus créatives du Japon pour offrir à cette nouvelle série innovante leur esthétique caractéristique et leur perspective unique de la galaxie Star Wars « , déclare James Waugh, producteur exécutif et vice-président de Lucasfilm, Franchise Content & Strategy. « Leurs histoires illustrent le spectre complet de la narration audacieuse que l’on trouve dans l’animation japonaise ; chacune livrée avec une fraîcheur et une voix qui élargit notre perception de ce que pourrait être un récit Star Wars, et honore une galaxie qui a inspiré tant de grands conteurs. »

L’impressionnante distribution du doublage anglais comprend à la fois des interprètes de Star Wars de longue date et des nouveaux venus dans l’univers de Star Wars, comme Temuera Morrison dans le rôle de Boba Fett :

  • The Duel: Brian Tee (Ronin), Lucy Liu (Bandit Leader), Jaden Waldman (Village Chief)
  • Tatooine Rhapsody: Joseph Gordon-Levitt (Jay), Bobby Moynihan (Geezer), Temuera Morrison (Boba Fett), Shelby Young (K-344), Marc Thompson (Lan)
  • The Twins: Neil Patrick Harris (Karre), Alison Brie (Am), Jonathan Lipow (B-20N)
  • The Village Bride: Karen Fukuhara (F), Nichole Sakura (Haru), Christopher Sean (Asu), Cary-Hiroyuki Tagawa (Valco), Andrew Kishino (Izuma), Stephanie Sheh (Saku)
  • The Ninth Jedi: Kimiko Glenn (Kara), Andrew Kishino (Juro), Simu Liu (Zhima), Masi Oka (Ethan), Greg Chun (Roden), Neil Kaplan (Narrator), Michael Sinterniklaas (Hen Jin)
  • T0-B1: Jaden Waldman (T0-B1), Kyle Chandler (Mitaka)
  • The Elder: David Harbour (Tajin), Jordan Fisher (Dan), James Hong (The Elder)
  • Lop & Ochō: Anna Cathcart (Lop), Hiromi Dames (Ocho), Paul Nakauchi(Yasaburo), Kyle McCarley (Imperial Officer)
  • Akakiri: Henry Golding (Tsubaki), Jamie Chung (Misa), George Takei (Senshuu), Keone Young (Kamahachi), Lorraine Toussaint (Masago)

Publié dans Bande-Annonce, Culture, Divertissement, VIDEO | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Sur Disney+, un Making-Of Special pour Star Wars : The Mandalorian s’intéressera au caméo de Mark Hamill.

Quelle est la limite de temps pour révéler les spoilers de Star Wars ? Lorsque Twitter dévoile tous les faits concernant The Mandalorian, c’est plus ou moins à la minute où l’épisode se termine. Cependant, selon Disney, il semble que ce délai soit de huit ou neuf mois, car un nouvel épisode de la série de making-of Disney Gallery : The Mandalorian est sur le point de sortir, et il se penche sur l’un des développements les plus importants du final de la saison 2, l’apparition surprise d’un certain Mark Hamill. Et nous ne parlons pas de « Mark Hamill qui fait la voix d’un étrange petit personnage secondaire » ou quoi que ce soit d’autre – il s’agit du véritable Mark Hamill, qui est apparu en tant que Luke Skywalker à la fin du dernier épisode pour récupérer Grogu.

Et même si c’est un Skywalker rajeuni qui est apparu à l’écran, en restant fidèle au fait qu’il s’agit de Luke 5 ans plus tard, là où nous l’avons laissé dans Le Retour du Jedi, c’est bien Hamill qui était sur le plateau. C’est ce que révèlent les images de la bande-annonce qui viennent d’être diffusées.

Le nouvel épisode de Disney Gallery raconte comment ils ont ramené Luke Skywalker dans la série, comment ils l’ont rajeuni et ce que cela a représenté d’avoir Mark Hamill dans la série. Il sera diffusé sur Disney+ mercredi prochain, le 25 août.

Mais que va-t-il se passer ensuite dans la série ? Luke a récupéré Grogu et l’a emmené loin de Mando à la fin de la saison. Le programme pourra-t-il continuer sans son personnage le plus attachant ? Y aura-t-il un saut dans le temps ? Bébé Yoda sera-t-il un jour réuni avec son père adoptif ? Le temps – ou, plus précisément, la saison 3 de The Mandalorian – le dira. En attendant, nous pourrons patienter avec une nouvelle série intitulée The Book Of Boba Fett qui nous offrira sans doute plus d’aventures à la saveur mandalorienne..

Publié dans Bande-Annonce, Culture, Divertissement, VIDEO | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

10 autres faits intéressants sur la bière.

Question de bien s’hydrater, et vous vous instruire, voici 10 autres faits intéressants que vous ne connaissiez pas sur la bière. La meilleure façon de s’hydrater demeure toujours avec de l’eau mais on peut agrémenter le tout avec une bière de balcon… 

La bière est depuis longtemps l’une des boissons préférées des gens de tous horizons,
tant sur le plan historique que culturel. C’est la deuxième boisson la plus populaire de tous les temps, après le vin. Mais qu’est-ce qui fait de la bière une boisson aussi classique et intemporelle ? Grâce à ces faits inusités sur la bière, vous en saurez plus sur cette boisson.

Les États-Unis ont une Journée nationale de la bière.

La Journée nationale de la bière est célébrée chaque année aux États-Unis le 7 avril.
Cet événement commémore la signature de la loi Cullen-Harrison, qui a autorisé la distribution et la vente de bière en 1933.

Aux États-Unis, il est interdit de boire dans les publicités.

Aux États-Unis, les mannequins des publicités ne sont pas autorisés à montrer qu’ils boivent. Le marketing de la consommation d’alcool à la télévision publique est illégal aux États-Unis. Par conséquent, la plupart des publicités pour la bière ne montrent que des personnes qui font tinter leur verre. Un fait insolite sur la bière que vous ne connaissiez probablement pas.

Le stout est une bière foncée qui a subi une fermentation haute.

La couleur foncée du stout le distingue des autres lagers. Elle se décline en plusieurs styles, dont le dry stout, le Baltic porter, le milk stout et l’imperial stout.
Cette bière est moins calorique que les autres types de bière et son taux d’alcool peut atteindre 8 %.

Le beer pong a été introduit dans les années 1950.

Le beer pong est un jeu de boisson dans lequel les joueurs lancent une balle de ping-pong autour d’une table dans le but de faire atterrir la balle dans un gobelet de bière à l’autre bout. Le jeu est joué par deux ou trois équipes de chaque côté, avec jusqu’à dix gobelets disposés en triangle de chaque côté. Lorsqu’un joueur frappe la balle de ping-pong dans le gobelet, son rival doit boire la bière du gobelet.

Bien que les origines précises du beer pong soient inconnues, il est apparu dans les années 1950.

Bière présidentielle à la Maison Blanche.

L’ancien président Barack Obama a été le premier à brasser une bière à la Maison-Blanche. Selon une interview, il l’a fait en raison de la révolution de la culture de la bière au cours des 15 dernières années, grâce à laquelle des centaines de petites brasseries ont vu le jour dans tous les États-Unis. L’idée a été apportée à la Maison-Blanche par l’ancien président afin d’inciter tout le monde à fabriquer ses propres bières.

Inspiré par les maîtres brasseurs qui brassent dans leurs maisons et garages à travers le pays, le président a décidé de tenter l’expérience en janvier 2011, en achetant le matériel de brassage domestique avec ses fonds personnels.

La première bière connue à avoir été fabriquée à la Maison Blanche est la White House Honey Ale. En 2012, trois nouvelles variétés ont été introduites : la White House Honey Blonde Ale, la White House Honey Porter et la White House Honey Brown.

Il existe une longue histoire de présidents participant à de nombreuses causes extérieures.

  • À Mount Vernon, George Washington possédait une distillerie de whisky et une brasserie.
  • À Monticello, Thomas Jefferson cultivait des raisins et faisait du vin.
  • On a demandé aux historiens et aux conservateurs si la Maison Blanche avait une tradition de brassage ou de distillation. À l’issue de leurs recherches, il s’avère qu’il existe des preuves de consommation pendant la prohibition, mais aucune preuve de brassage ou de distillation de bière ou d’alcool.

La consommation de bière diminue le risque de calculs rénaux (pierre aux reins).

Bien qu’une consommation excessive d’alcool puisse exposer une personne à un risque de calculs rénaux, il a été démontré qu’une consommation modérée de bière évite théoriquement les calculs rénaux. Selon une étude, une consommation modérée de bière diminue le risque de contracter des calculs rénaux jusqu’à 40%.

La bière réduit le risque de maladie coronarienne.

À ce stade, vous pourriez penser qu’il s’agit là d’un des faits impossibles sur la bière,
mais elle a bel et bien des propriétés médicinales.

  • En raison de sa teneur en alcool, elle est bénéfique pour le cœur et les vaisseaux sanguins lorsqu’elle est consommée avec modération et dans les bonnes conditions. 
  • Par rapport aux non-buveurs, une consommation quotidienne de moins de 30 g d’alcool réduit de 25 % le risque de maladie cardiovasculaire pour un consommateur moyen.

La bière non alcoolisée protège contre les maladies cardiovasculaires tout aussi bien que son homologue alcoolisée.

De nombreuses recherches ont déjà prouvé qu’une légère consommation d’alcool a un impact utile sur la santé, en particulier sur l’arrêt des maladies cardiovasculaires. Tout va bien, mais attendez : contrairement à cette logique, la bière non alcoolisée a un impact préventif identique, voire supérieur. Et pourtant, elle ne contient pas, peu ou pas du tout d’alcool. Comment cela peut-il s’expliquer ?

L’impact pourrait se situer au niveau de la coagulation du sang et de l’activation des plaquettes, chacun de ces éléments pouvant être impliquées dans l’hémostase. 

Bien que le mécanisme idéal des résultats préventifs avantageux sur la sphère cardiovasculaire ne soit pas clair, les chercheurs de la Deutsche Klinik fuer Diagnostik soutiennent que la bière sans alcool joue un rôle clé dans l’hémostase.

Le test a consisté en un examen comparatif d’échantillons de sang prélevés sur douze volontaires âgés de 19 à 36 ans, avant et après la consommation de 3 litres de bière « classique », de bière non alcoolisée ou d’un mélange eau-alcool. Les résultats, qui visaient à évaluer les paramètres organiques de l’hémostase, ont confirmé que les 3 boissons conseillées, qu’elles soient alcoolisées ou non, diminuaient l’activation plaquettaire et la coagulation sanguine de manière comparable.

Cette similitude indique que l’alcool n’aurait possiblement pas un rôle des plus importants à jouer… D’autant plus que la bière sans alcool à un effet qui lui est propre : elle réduit la fabrication de thrombine, contrairement à la bière alcoolisée qui, lorsqu’elle est consommée en excès, provoque un pic de fabrication de thrombine, augmentant ainsi le risque d’un événement thrombotique. 

Une trop grande quantité d’alcool entraîne une déshydratation. 

Pour éviter d’avoir soif, buvez de l’eau entre deux gorgées de malt, comme vous le feriez pour toute boisson alcoolisée. 10 % de l’alcool ingéré est excrété dans l’haleine, la sueur et l’urine, et le foie a besoin de beaucoup d’eau pour fonctionner correctement. Si le buveur ne boit pas d’eau, le foie est obligé de puiser de l’eau dans d’autres tissus, ce qui entraîne des maux de tête et une déshydratation.

La Belgique possède le plus grand nombre de marques de bière individuelles. 

Il existe plus de 400 types de bière dans le monde. Mais c’est en Belgique que l’on trouve le plus de marques individuelles, avec plus de 224 brasseries en activité. Le pays possède une grande variété de bières : bières fortes, bières acides, bières légères à ambrées, bières lambics, bières rouges flamandes et stouts.

Publié dans Divertissement, Météo, VIDEO | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

L’offre de stockage gratuit sans restriction de Google Photos expire ce mois-ci.

Google a révélé en novembre de l’année dernière qu’il n’y aurait plus de stockage gratuit illimité pour les images de « haute qualité » sur Google Photos à partir du 1er juin 2021.
À l’époque, l’entreprise avait annoncé que le stockage gratuit sur Google Photos serait limité à 15 Go et que les utilisateurs devraient payer un forfait mensuel Google One pour tout stockage supplémentaire. Étant donné que les photos et vidéos téléchargées sur Google Photos avant la date limite ne sont pas prises en compte dans la nouvelle limite de 15 Go, vous devriez probablement télécharger tous vos précieux souvenirs dès maintenant pour éviter de payer l’abonnement Google One.

Google Photos offre actuellement à tous les utilisateurs un espace de stockage gratuit illimité pour les photos de « haute qualité ». Toutefois, à partir du mois prochain, vous ne disposerez plus que de 15 Go d’espace de stockage gratuit pour les nouvelles images et vidéos. Certes, tel que précédemment indiqué, cette limite de stockage gratuit ne s’étendra pas aux images et vidéos publiées sur le site avant le 1er juin 2021. Vous devez donc sauvegarder toutes vos photos et vidéos sur Google Photos dès que possible.

Les images et les vidéos publiées sur Google Photos après le 1er juin 2021 seront comptabilisées dans la limite établie de 15 Go. Bien que cela ne semble pas beaucoup, Google estime que près de 80 % des utilisateurs de Photos n’atteindront la limite
qu’au moins trois (3) ans après l’entrée en vigueur de la nouvelle politique.

Il convient de noter que ce changement ne s’étendra pas aux propriétaires de Pixel 2 ou plus récent. Google Photos continuera à vous fournir des sauvegardes gratuites et illimitées de photos de « haute qualité ». Tous ceux qui ne possèdent pas de téléphone Pixel, d’autre part, auraient besoin de s’inscrire à un compte Google One, qui commence à 2.79 $ CAD par mois (27.99 $ CAD par an) pour 100 Go.

Si vous pensez avoir besoin de plus de 15 Go de stockage une fois l’entrée en vigueur de la nouvelle politique de stockage de Google Photos, vous pouvez souscrire à un abonnement Google One en cliquant ici. Google propose une méthode utile pour estimer la durée de votre stockage en fonction de vos habitudes de consommation actuelles. Si vous n’êtes pas sûr de l’espace dont vous aurez besoin pour vos souvenirs, vous pouvez la consulter en cliquant sur ce lien.

Il est probablement temps de purger ces multiples « selfies » ratées et/ou inutiles…

C’est le printemps, profitez-en pour faire du ménage !

Publié dans Culture, Techno | Tagué , | Laisser un commentaire

May the Fourth Be With You: L’héritage et l’influence de la saga en pleine expansion lors de la Journée Star Wars.

La Journée Star Wars est célébrée en l’Amérique du Nord le 4 mai. Ce n’est pas l’anniversaire d’un événement particulier, comme l’anniversaire de George Lucas ou le jour où, en 2001, 21 000 Canadiens se sont déclarés « Jedi » lors du recensement national. Ce n’est même pas le 25e anniversaire du premier film, La Guerre des étoiles : Épisode IV – Un nouvel espoir, qui est sorti en salle le 25 mai 1977.

Non, c’est un jeu de mots qui est devenu viral : « May the Fourth Be With You« , difficilement traduisible en français puisque littéralement ça donnerait « Que le quatrième soit avec toi » alors qu’on veut reprendre l’expression « Que la Force soit avec toi »,  » May the Force Be With You ». Et c’est ainsi qu’est née une journée annuelle d’observation. Cette année, Disney, propriétaire de la franchise, célèbre l’occasion avec une série de nouveaux contenus sur sa plateforme de streaming Disney +, notamment une nouvelle série animée intitulée Star Wars : The Bad Batch et un croisement entre les Simpsons et Star Wars.

Ce qu’il y a de positif c’est que Star Wars : The Bad Batch est très différent des autres films Star Wars récents. On y trouve de l’humour, de l’action et un engagement envers la mythologie et la tradition de la franchise, ce qui est tout à fait dans la lignée du film d’animation The Clone Wars, le précurseur de Bad Batch, diffusé pendant 12 ans. La plupart des projets récents n’ont pas répondu aux espoirs des spectateurs, mais après un seul épisode de Bad Batch, les téléspectateurs de Star Wars auront possiblement trouvé quelque chose de nouveau à apprécier.

Disney+ commémore également l’occasion avec Maggie Simpson The Force Awakens From Its Nap (La Force se réveille de sa sieste ?!?), un court métrage jumelant Simpsons et Star Wars. Selon un communiqué de presse, il suit la plus jeune des Simpsons dans une mission visant à retrouver sa tétine volée, où elle rencontre « de jeunes Padawans, des Seigneurs Sith, des droïdes familiers, des rebelles et un combat ultime contre le côté obscur ».

Le Star Wars Day suit d’un mois le 53e anniversaire de la sortie de 2001 : L’Odyssée de l’espace. Cette juxtaposition est parfaite, car l’un était l’apogée de la science-fiction de la culture des boomers des années 1960 et l’autre a donné naissance à la culture intello de la génération X. 2001 : L’Odyssée de l’espace est un film trippant, long, lent, scientifiquement correct, plein de pensées existentielles et, comme je l’ai entendu dire, il est encore plus beau quand on est défoncé.

Star Wars, quant à lui, a été le prélude des messieurs Lucas et Steven Spielberg, en ouvrant la voie à la prochaine tendance de la culture pop, qui fait qu’on se pose aujourd’hui la question
« Quel film de super-héros sort en salle cette semaine?».

La naissance du blockbuster de l’été

Spielberg, bien sûr, a ouvert le bal en 1975 avec Les Dents de la mer (Jaws), le film qui a popularisé l’expression « Summer blockbuster » ou encore « superproduction estivale ». (Sachez qu’avant que Bruce le requin ne dévore le box-office, l’été appelait plutôt au loisirs au cinéma : c’était le calme plat, comme partout ailleurs).

L’année suivante, Lucas sortait son space opera qui a changé la donne et qui se déroule « il y a longtemps, dans une galaxie très, très lointaine » – influencé, ironiquement, par les feuilletons cinématographiques des années 1940 et 1950. Et l’univers, ou, à tout le moins, le multiplex, ne sera plus jamais le même.

À la télévision, il y a eu Lost inSpace (Perdu dans l’espace), qui était délibérément ringard, tout comme le Batman d’Adam West, et également apprécié de façon ironique.

Et bien sûr, il y avait Star Trek, qui a eu du mal à rester à l’antenne pendant trois saisons. Sans Luke, Han Solo, la princesse Leia et Darth Vader, Star Trek aurait pu rester un petit culte auprès d’une niche de gamins qui dessinaient des représentations du vaisseau Enterprise sur les marges de leurs cahiers. Dans un univers parallèle, la guerre des étoiles n’a jamais eu lieu, et les enfants ont laissé Star Trek derrière eux lorsqu’ils ont réalisé à quel point certaines de leurs camarades de classe étaient séduisantes.

Mais comme le regretté Leonard Nimoy, M. Spock lui-même, l’a raconté un jour, lorsque Star Wars de Lucas est apparu sur la couverture du magazine Time, le créateur de Star Trek, Gene Roddenberry, l’a appelé pour lui dire que Paramount demandait de toute urgence un film Star Trek.

La leçon d’histoire : sans film Star Wars, il n’y a pas de film Star Trek. Ce qui nous fait un manque de 23 films avec un box-office total aux proportions astronomiques. Nous aurions alors passé à côté et vu aucune des cinq séries télévisées suivantes de Star Trek, totalisant environ 700 heures de programmes.

Il s’agit là d’une toute autre dimension parallèle.

De l’univers Star Wars à l’univers Marvel, il y en a vraiment pour tous les goûts.

L’expression « roman graphique » est apparue pour la première fois à l’ère de la génération X, légitimant les histoires de super-héros comme étant appropriées pour les adultes. Mais, une fois encore, ce n’est pas une coïncidence si le premier film de super-héros épique, Superman, est sorti deux ans après Star Wars. Il a fallu attendre 11 ans avant les films Batman, puis 13 ans de plus avant que Spider-Man n’enflamme l’univers Marvel.

L’un des dix films les plus rentables de tous les temps (en date de mars 2020), The Force Awakens, est un film Star Wars, trois sont des films Marvel (propriété de Disney), et un seul – Titanic, à la troisième place – qui ne comprend pas de science-fiction, de sorcellerie, d’épopées Disney ou de stars de l’action. (Avatar est classé deuxième, ce qui indique que James Cameron est vraiment le « roi du monde des Blockbusters »).

Et ce n’est que le début. Disney+ a déjà annoncé un grand nombre de séries télévisées Star Wars pour les années à venir, avec le récent succès de la série The Mandalorian, récompensée par un Emmy, cela a ouvert la voie pour une multitude de projets incluant la série préquelle très attendue Obi-Wan Kenobi (avec le retour d’Ewan McGregor et de Hayden Christensen), un spin-off Mandalorian centré sur Ahsoka Tano avec Rosario Dawson qui reprend son rôle, une série préquelle Lando Calrissian, et bien plus encore.

J’adore Star Wars, que la Force soit avec vous
et passez une merveilleuse journée Star Wars.

Publié dans Culture | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Alerte au reboot : Combien de fois devrons-nous revoir Pinocchio?

Le monde merveilleux et magique des remakes Disney en live action est toujours bien vivant, même pendant cette pandémie, et nous avons aujourd’hui la distribution de la prochaine adaptation : Pinocchio en live action.

Il semble que cette fois-ci, lorsque son souhait sera exaucé,
Pinocchio deviendra vraiment un petit garçon.

Avec ce nouveau remake en prises de vue réelles, Disney ajoute Pinocchio à la longue liste des classiques du dessin animé qui ont été adaptés pour le XXIe siècle. Cette adaptation sera réalisée par Robert Zemeckis, qui est actuellement en train de réunir son casting. Selon Variety, Zemeckis a choisi Joseph Gordon-Levitt pour interpréter la voix de Jiminy Cricket, qui conseille Pinocchio et chante la chanson de Disney « When You Wish Upon a Star« . Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble sur le film The Walk de Zemeckis en 2015.

Cynthia Erivo prêtera ses traits à la Fée bleue qui donne vie au pantin dans cette relecture. Ils rejoindront un casting de choix qui comprend Tom Hanks dans le rôle de Geppetto et Luke Evans, qui a déjà joué Gaston dans le film live Beauty And The Beast, obtient maintenant le rôle du vilain cocher, qui attire tous les garçons sur l’île de plaisir où se déroule une scène d’horreur, les transformant en ânes. Benjamin Evan Ainsworth, qui a déjà joué dans « Flora et Ulysse« , incarnera Pinocchio, la marionnette qui souhaitait être un véritable enfant, avec Keegan-Michael Key dans le rôle de Honest John et Lorraine Bracco dans celui de Sofia la mouette, un nouveau personnage qui apparaîtra probablement à la fin, vraisemblablement dans le ventre de la baleine.

Dans l’ordre habituel : Joseph Gordon-Levitt, Cynthia Erivo Tom Hanks,
Luke Evans, Benjamin Evan Ainsworth, Keegan-Michael Key et Lorraine Bracco
.

Ce n’est pas la seule initiative de haut niveau concernant Pinocchio qui est en préparation.

Le réalisateur mexicain Guillermo del Toro travaille sur son propre Pinocchio (depuis 2012 !) animé en stop-motion pour Netflix. Pour cette version, plus sombre et gothique, qui n’a aucune comparaison avec la version de Disney, on y retrouve Ewan McGregor en Jiminy Cricket, David Bradley en Geppetto et Tilda Swinton qui interprète la Fée bleue. Son lancement est prévu dans le courant de l’année 2021.

Il fait suite à une autre adaptation de Pinocchio, cette fois en italien et avec Roberto Benigni en vedette. (Il s’agit du deuxième Pinocchio mettant en vedette Benigni. Dans cette version de 2019, il interprète Geppetto, alors qu’il s’était approprié le rôle-titre dans la précédente version réalisée en 2002).

Ça en fait du monde qui « Wish Upon A Star » !

Pinocchio, réalisé par Robert Zemeckis, n’a pas encore de date de sortie officielle.
La production débutera ce mois-ci au Royaume-Uni et le film sera diffusé sur Disney Plus.

Publié dans Alerte Au Reboot, Culture, Divertissement, Reboot / Remake | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Alerte au reboot : Découvrez le reboot de « The Wonder Years » par le producteur Lee Daniels.

The Wonder Years (Les Années coup de cœur) est la dernière série du passé à prendre un nouveau départ. Mais au lieu de moderniser le drame sur une famille de banlieue vivant dans les années 1960, The Wonder Years redémarre avec une approche différente de la même formule.

Le reboot de The Wonder Years produit par Lee Daniels suit une famille noire qui vivait à Montgomery, en Alabama, dans les années 1960, et apporte une toute autre perspective à la série originale diffusée de 1988-1993 et qui mettait en vedette Fred Savage, Danica McKellar, Josh Saviano, Dan Lauria, Alley Mills, Jason Hervey et Olivia d’Abo gravitant autour de la famille Arnold. La nouvelle série se concentrera sur la famille Williams, et une première photo a été officiellement révélée. Lee Daniels a posté la première photo de La Famille Williams sur Instagram juste avant le week-end dernier

Le reboot de Wonder Years met en vedette Dulé Hill (Psych), Laura Kariuki (Black Lightning), Saycon Sengbloh (In the Dark), et Elisha “EJ” Williams (Henry Danger) dans le rôle de Dean Williams, qui prendra la place du personnage de Fred Savage, Kevin Arnold.

Don Cheadle fournira la voix adulte de Dean qui racontera la série, tout comme Daniel Stern de Home Alone, dans la version originale de The Wonder Year. The Wonder Years était une série populaire qui a été nominée et a remporté plusieurs Emmy Awards et Golden Globes.
Elle traitait de drames familiaux et de jeunes amours, sans oublier des sujets historiques des années 1960 comme le racisme et la controverse entourant la guerre du Vietnam.
Toutefois, il le faisait du point de vue d’une famille de classe moyenne blanche. Des histoires et des problèmes similaires paraîtront radicalement différents aux yeux d’une famille noire qui a vécu dans le Sud dans les années 1960, et cela ressemble à l’un des reboots les plus fascinants qui soient. Fred Savage est co-producteur exécutif avec Lee Daniels sur le reboot de la série.

Saladin K. Patterson (The Big Bang Theory, Frasier, The Bernie Mac Show) rédigera le scénario et sera producteur exécutif aux côtés de Daniels et Marc Velez, président de Lee Daniels Entertainment. Neal Marlens, le co-créateur de la série originale, est à bord en tant que consultant.

Devenu adulte, la star de Wonder Years est devenue un réalisateur de télévision accompli dirigeant des épisodes de It’s Always Sunny in Philadelphia, Modern Family, Party Down, The Goldbergs, etc. Il s’est rarement occupé de drames télévisés et ce sera donc un territoire inconnu pour lui derrière la caméra. Mais comme Savage était la vedette de la série originale,
il en connaît certainement les avantages et les inconvénients pour la rendre familière
et rafraîchissante à la fois.

Le reboot de Wonder Years est attendu pour la saison télévisée 2021-2022
sur le réseau américain ABC.

Publié dans Alerte Au Reboot, Culture, Divertissement | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

ALERTE AU REBOOT : il n’a rien pour elle

On inverse les rôles pour un remake prévu pour Netflix 

On s’apprête, une fois de plus, à nous servir une grosse tasse de nostalgie.
Vous souvenez-vous de la fin des années 1990? Avec presque tous les films pour adolescents mettant en vedette Freddie Prinze Jr. ou Jennifer Love Hewitt
Un film en particulier, She’s All That, a fait de Freddie Prinze Jr. un gars cool qui a enlevé les lunettes d’une fille déjà attrayante mais « nerd » pour la rendre sexy comme par magie. C’est une comédie romantique pour ados qui a fait soupirer bien des millénariaux. Qui pourrait oublier «Kiss Me» la chanson thème brièvement incontournable du film ?
She’s All That est la nouvelle propriété à se refaire une beauté en s’offrant le traitement d’un remake pour la génération Z. Il s’agit donc essentiellement d’une réinvention d’un film qui est lui-même une adaptation de Pygmalion.

Deadline rapporte que Netflix et Miramax revisitront cefilm avec une inversion des genres intitulé He’s All That. Il est réalisé par Mark Waters et écrit par R. Lee Fleming Jr., qui a également écrit le film original. Addison Rae, qui transforme sa renommée TikTok en une carrière d’actrice, Prêtera ses traits à Padgett Sawyer, la version féminine de Zackary Siler. Padgett relèvera le défi de transformer un gars pas cool en un idole du moment et roi du du bal, exactement comme dans le film original. Tanner Buchanan jouera le garçon impopulaire, dont le nom de son personnage n’a pas encore été annoncé.

Les fans de She’s All That ne connaissent certainement pas ces deux noms, mais s’il y a un nom qu’ils connaissent bien c’est celui de Rachel Leigh Cook. L’actrice de Laney Boggs reprendra son rôle dans He’s All That. mais dans un rôle différent. Nous n’obtiendrons pas de mise à jour de Laney et Zack, et Padgett n’est pas leur fille, ce qui est frustrant. Rachel Leigh Cook est tout de même annoncée pour être la mère du personnage principal. Matthew Lillard, qui a joué la terrible star de télé-réalité Brock Hudson, fera également une apparition d’une certaine façon.

a girl and a guy ride horses in the daytime and smile at each other in he's all that movie

Avons-nous vraiment besoin d’une énième version où on y échange les genres ?
Le film s’adresse aux adolescents, la fibre nostalgique ne fonctionnera pas sur eux. Il ne s’adressera pas non plus pour les fans du film original alors qu’ils n’ont pas envie de se faire servir la même histoire, d’autant plus que les rôles sont inversés.
Depuis l’annonce de ce remake fait en 2015, je réitère mes doutes sur le fait que ce remake fonctionnera ou même qu’il puisse être justifié. Avec ses multiples tentatives de «Remake inversé», Hollywood n’a toujours pas compris que cette formule est inefficace?

Autres rôles inversés 

Le remake féminin de Ghostbusters (2016) a permis à la permutation de genre de passer d’une cascade unique à un genre à part entière au cours des deux ans qui ont suivi sa sortie.

  • Life of the Party (2018) mettant en vedette Melissa McCarthy avec une intrigue inspirée de la comédie de Rodney Dangerfield Back to School de 1986 – une crise de la quarantaine encourage un parent à rejoindre son enfant à l’université, et des péripéties improbables s’ensuivent.
  • Il y a aussi Overboard (2018), mettant en vedette Anna Faris en tant que monoparentale célibataire de la classe ouvrière (Kurt Russell dans le remake de 1987) qui cherche à se venger d’un riche playboy après qu’il tombe de son yacht et oublie qui il est (Eugenio Derbez prend le rôle de Goldie Hawn).
  • Ocean’s 8 (2018) prend la place du Rat Pack. Sandra Bullock joue la sœur de Danny Ocean de George Clooney dans la demi-suite de Ocean’s Eleven.
  • What Men Want (2019) Ce remake de la comédie romantique de Nancy Meyers « What Women Want« , avec Mel Gibson, met en vedette Taraji P. Henson. Dans ce film de 2000, le personnage de Henson utilise sa capacité à entendre les pensées des hommes pour naviguer dans un monde dominé par les hommes en tant qu’agent sportif, tandis qu’un homme sexiste utilise son pouvoir pour entendre les pensées des femmes pour finalement changer la façon dont il traite les femmes.

Les relations amoureuses ou même sociales ne sont plus les mêmes qu’à l’époque
de “Kiss Me”. Est-ce ainsi que vous tentez de donner de l’autonomie aux filles en les rabaissant à faire les mêmes conneries que les hommes ont fait avant ? En espérant qu’ils puissent trouver mieux pour tenter de remonter quelqu’un dans l’échelle de popularité et qu’on n’ait pas a subir le montage obligé de mise à jour de ses photos sur les médias sociaux… “Viens je vais refaire ton compte Instagram….” 

Remettre au goût du jour un film qui était précédemment produit par la maison Weinstein peut être une bonne idée (ou une fausse bonne idée). Profitons du fait que les lunettes et les salopettes en jean sont, après tout, à la mode en ce moment.

Publié dans Alerte Au Reboot, Culture, Divertissement, Reboot / Remake | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Un FanFilm de BATMAN avec Michael Madsen et Doug Jones

Une nouvelle entrée étrange a rejoint le panthéon des films centrés sur Batman, et elle vient d’au-delà du système hollywoodien. Le court métrage Batman: Dying Is Easy; a été réalisé par les frères Aaron et Sean Schoenke, et son intrigue originale est basée sur la rivalité psychique qui perdure depuis plusieurs décennies entre Bruce Wayne et le Joker. Bien que le concept d’un film de fan de Batman soit intrigant, la valeur de production et la distribution principale de Dying Is Easy rendent cette réalisation digne de mention. Jetez un œil au film par vous-même (alors que je présente les personnages principaux ci-dessous).

Le Joker est joué par Aaron Schoenke et le Chevalier Noir est joué par Kevin Porter; cependant, le casting de soutien comprend plusieurs visages familiers. Michael Madsen, un favori de Tarantino, et Casper Van Dien, de Starship Troopers, sont du côté de la loi. Madsen interprète Harvey Bullock, inspecteur de Gotham, tandis que Van Dien assume le rôle du commissaire Gordon. Pendant ce temps, Doug Jones joue le Riddler, un méchant classique de Batman, et l’artiste musical Chris Daughtry joue Hugo Strange.

BATMAN Fan Film Enlisted Michael Madsen and Doug Jones!_1

Le reste de la distribution est tout aussi impressionnante. La cascadeuse de Deadpool et de Suicide Squad Amy Johnston, l’imitateur Jamie Costa et Orion Acaba de Critical Role  sont des visages que vous pourriez possiblement reconnaître (incarnant respectivement Harley Quinn, le Chapelier Fou et Condiment King) offrent de délicieux cameos. Schoenke, qui a également écrit le scénario, a joué Spidey dans le jeu vidéo Amazing Spider-Man 2 et Porter, parmi de nombreux autres rôles, a joué Lazer dans Dodgeball.

BATMAN Fan Film Enlisted Michael Madsen and Doug Jones!_2

Dans tous les cas, à la fin du film, vous serez familiarisé avec les visages (certes obscurcis et déguisés) du duo. La majorité de Dying Is Easy se situe dans une cellule de détention où se déroule un duel psychologique entre Batman et le Joker. Ce thriller est le plus récent projet de super-héros des frères Schoenke; leur page YouTube comprend une gamme complète de projets dans lesquels des personnages de bandes dessinées incompatibles se battent à travers différentes lignes de publication.

Cependant, Dying Is Easy semble être leur plus grande incursion à ce jour.
Lorsque vous avez une demi-heure à perdre, succombez à ce plaisir coupable !

Publié dans Culture, Divertissement, VIDEO | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

MÉTÉO – Découvrir l’explication du Jour De La Marmotte

Pour votre bonheur je démystifie la culture entourant le jour de la marmotte vous offrant son historique ainsi que quelques faits intéressants sur cette journée unique dont on porte beaucoup trop attention et dont on se soucie guère 6 semaines plus tard…

 

Historique du jour de la marmotte

En Amérique du Nord, le jour de la marmotte est une tradition qui perdure depuis 1886.
Au Canada, la marmotte la plus célèbre se nomme Wiarton Willie et vit dans la Péninsule de Bruce, en Ontario. L’animal effectue des prévisions depuis 1956.

Faut quand même pas exagérer puisqu’une marmotte vit, en moyenne,
de 4 à 10 ans en captivité et de 4 à 8 ans en liberté.

  • Le concept est assez simple: si la marmotte voit son ombre,
    elle aura peur et se rendormira. Résultat: l’hiver sera plus long.
  •  Au contraire, si la journée n’est pas très ensoleillée
    et qu’elle ne voit pas son ombre,
    elle restera à l’extérieur puisque le pire de l’hiver est déjà passé.

Mais est-ce que tout ce qui ce dit sur ces marmottes est vrai?
Permettez-moi de partager quelques faits intéressants sur cette journée

La marmotte n’a pas toujours raison !

Il s’agit d’une prévision à long terme basée sur une seule observation.
Son taux d’efficacité se situe entre 25 et 50 %, ce qui est tout près du hasard…
MétéoMédia obtient quant à elle deux succès sur trois essais.

Les marmottes sont en désaccord une avec l’autre

Depuis 2010, les quatre principales marmottes ne semblent pas toujours être en mesure d’offrir la même prédiction. La raison: les différences géographiques entre eux. La marmotte est à l’origine un phénomène local. Cependant, avec la couverture médiatique actuelle, la prévision est indûment étendue, ce qui affecte sa pertinence. Du coup, puisque tous les scénarios sont avancés, il y aura toujours au moins une marmotte qui aura raison.

Il est clair qu’au 2 février nous sommes bien loin du printemps. En privilégiant l’ombre vue par la marmotte, elle a de meilleures chances de voir sa prévision se réaliser.

Phil, la marmotte américaine, est la championne dans ce chapitre : elle voit son ombre plus de 90 % du temps, même quand c’est nuageux ! Entre 1885 et 1999, Phil n’a pas vu son ombre 15 fois et on a eu droit à 33 février doux.

Une raison plus réaliste de leur sortie hâtive

FAIT BONI : Bien que les marmottes ne soient pas les meilleures météorologues, elles émergent en fait des tanières au début de février.

C’est la pratique des mâles qui se réveillent pour se promener dans leurs territoires de 2 à 3 acres à la recherche de terriers appartenant aux femelles, dans lesquels les mâles entreront et où ils pourront passer la nuit.

Les recherches suggèrent qu’aucun accouplement n’a lieu à ce moment; les visites permettent probablement aux animaux de se connaître les uns les autres afin qu’ils puissent se consacrer directement à l’élevage lorsqu’ils émergeront pour de bon en mars. En dehors de la saison des amours, les marmottes sont solitaires, à l’exception des femelles avec des petits, qui naissent généralement au début d’avril.

En conclusion 

J’ai probablement brisé certaines de vos idées préconçues. Il n’en reste pas moins que ce rassemblement autour d’un rongeur attire les touristes et l’attention médiatique inutilement pour une raison aussi frivole alors qu’on est incapable de prévoir avec précision la température sur le long terme.

Est-ce seulement pour se donner bonne conscience ou simplement pour s’encourager à supporter ce qui reste de l’hiver: puisque je n’ai jamais vu personne se plaindre de l’inexactitude des prédictions de la bête 6 semaines plus tard …

Publié dans Culture, Divertissement, Météo, VIDEO | Tagué , | Laisser un commentaire