ALERTE AU REBOOT – A NIGHTMARE ON ELM STREET encore une fois de nouveau…

New Line Cinema envisage toujours de redémarrer
A NIGHTMARE ON ELM STREET encore une fois de nouveau…

New Line Cinema ne semble pas encore prêt à renoncer à sa franchise A Nightmare on Elm Street. Selon le scénariste David Leslie, Johnson-McGoldrick (Aquaman, Conjuring 3), le studio cherche toujours à ramener Freddy Krueger au grand écran.

Johnson-McGoldrick a récemment déclaré à GameSpot: «Ça se passe encore. Rien ne semble fermenter  pour l’instant.». Il ajoute que la franchise The Conjuring possède présentement toute l’attention en tant que franchise d’horreur du studio: « L’univers Conjuring est en quelque sorte le fer chaud  [de New Line Cinema] qu’on continue à battre ».

Johnson-McGoldrick ajoute que « tout le monde veut revoir Freddy », ajoutant que le retour de la franchise est « inévitable à un moment donné ».

Robert Englund a parlé de ce qu’il aimerait voir dans la franchise par le passé, en disant qu’il voulait voir une histoire ou un film contenant des événements qui précèdent ceux de l’œuvre existante qui raconte l’histoire de Freddy. Il a également présenté un autre argument intéressant et unique pour ce qu’il aimerait voir lors d’un redémarrage:

« Si j’avais le budget d’Eli Roth, j’aurais utilisé différents acteurs pour interpréter Freddy pour chaque victime potentielle, car Freddy n’existe que dans l’imagination de sa future victime. Ils en parleraient lors d’une soirée pyjama ou dans un vestiaire de l’école. Tout ce que nous savons sur ce Fred Krueger, c’est qu’il porte un chapeau, qu’il porte un pull rayé rouge et vert et qu’il a une main griffée. Tels en sont les détails qu’on lui connaît. »

Il a ensuite expliqué comment Krueger pourrait avoir un nouveau look à chacune de ses victimes en se basant sur la manière dont elles imaginent Freddy:

« Donc, ça pourrait être un cardigan rouge et vert pour un Freddy. Ce pourrait être une vieille casquette de baseball en lambeaux pour un autre Freddy. Freddy pourrait être grand, il pourrait être petit, il pourrait être en surpoids, il pourrait être musclé. Chacune des victimes pourraient avoir un Freddy différent de ce qu’elles imaginaient. Et vous pourriez les hanter avec ce Freddy. »

Je crois que ce serait une excellente idée de la façon de gérer le personnage.
Robert Englund a déclaré que la fin du film pourrait alors révéler le véritable visage de Freddy … Robert Englund lui-même:

« Et à la fin, ce serait la victime ultime et on y verrait Freddy dévoiler son véritable visage et possiblement que, votre humble serviteur, sera vraiment révélé. Et c’est l’essence de Freddy. »

Un jour, nous verrons certainement Freddy Krueger de retour sur grand écran, tuant à nouveau un groupe d’adolescents dans leurs rêves. Comment voudriez-vous voir le retour de Freddy lors d’un prochain redémarrage de la série ?

Personnellement, j’aimerais bien voir la version que Robert Englund propose, avec plusieurs incarnations du personnage, personnifié par différents acteurs auquel j’ajouterai la voix et l’esprit du maître lui-même, le seul Freddy Krueger qui hante les cauchemars de tous : Robert Englund. Cependant il semble que les studios ne soient pas si ouverts à cette idée, et je ne travaille pas à Hollywood. N’hésitez pas à partager dans les commentaires quelles seraient vos attentes pour une prochaine version de NIGHTMARE ON ELM STREET.

 

Autant que j’avais apprécié la mise à jour (aujourd’hui dépassée) de super Freddy Bros. dans le sixième volet Freddy’s Dead: The Final Nightmare (1991) autant que je puisse être effrayé par la version « Millenial » où les victimes seraient prisonniers de leurs profils de médias sociaux.

Publicités
Publié dans Alerte Au Reboot, Culture, Divertissement, Reboot / Remake | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

ALERTE AU REBOOT – Sommes nous prêt pour Un prince à New York 2 ?

Eddie Murphy fait équipe avec le réalisateur
Craig Brewer pour COMING TO AMERICA 2, une suite pour Un prince à New York

Il semble que le dépoussiérage de la comédie Un prince à New York qui met en vedette Eddie Murphy va bon train avec Coming to America 2. Paramount Pictures vient d’engager Craig Brewer à titre de réalisateur. Ce dernier est surtout connu pour ses films tels que Hustle & Flow (2005), Black Snake Moan (2006), Footloose (2011) ainsi que la réalisation de quelques épisodes de la série Empire.

Eddie Murphy devrait reprendre son rôle d’Akeem de la comédie originale de 1988. Akeem est le prince africain choyé qui se rend dans le quartier de Queens, à New York, et se la joue plutôt profil bas afin de trouver une femme qu’il peut respecter pour son intelligence et sa volonté.

Dans cette suite proposée, « Akeem découvre un fils perdu depuis longtemps et doit retourner en Amérique pour rencontrer son improbable héritier du trône de Zamunda. »

Les producteurs espèrent ramener la distribution originale qui inclut également
Arsenio Hall, qui interprétait Semmi, l’assistant principal du Prince, Shari Headley, qui était alors convoitée par le prince alors qu’il s’est clandestinement laissé embauché en tant qu’employé d’un restaurant rapide, John Amos, qui jouait le père de la dame convoitée, et James Earl Jones, qui jouait le roi et père d’Akeem.

La nouvelle souligne que le thème de l’autonomisation des femmes du film original semble opportun dans le climat actuel. Le script de la suite a été écrit par les auteurs originaux de Coming to America, Barry Blaustein et David Sheffield. Kenya Barris (Black-ish, Girls Trip) est en train de réécrire ce script.

Eddie Murphy a récemment déclaré:

«Après de nombreuses années d’anticipation, je suis ravi que Coming to America 2 progresse officiellement. Nous avons réuni une superbe équipe dirigée par Craig Brewer, qui vient de faire un travail fantastique sur Dolemite, et je suis impatient de faire revenir tous ces personnages classiques et adorés au grand écran. »

Kenya Barris a, pour sa part, ajouté:

«La capacité de Craig à créer un monde cinématographique distinct avec chacun de ses films est non seulement impressionnante, mais aussi ce qui fait de lui la voix et la vision dont nous avions besoin pour donner vie à cette histoire.
De Hustle and Flow à son travail avec Eddie sur
Dolemite Is My Name, il ne manque jamais une occasion pour m’impressionner. C’est un auteur authentique et nous ne pourrions pas être plus ravis de l’avoir à bord. »

On dit que la production de cette suite débutera en 2019.

  • Que pensez-vous de cette revitalisation de Coming to America 2 ?
  • Bien que j’aie déjà énoncer l’idée qu’un Beverly Hills Cop 4 en 2014 et qu’on attende encore sa réalisation, n’est-ce pas trop tard pour une suite ?
  • J’imagine déjà les commentaires des plus jeunes cinéphiles :
    • « What ? Le dude qui fait la voix de l’Âne dans Shreck
      commence à faire des films en vrai ?
       »
    • « C’est vraiment un acteur ? Quoi il a fait d’autre ? »
      (utilisant ici la véritable syntaxe des Mill[JEUNES CINÉPHILES]als
      (Après vérifications sur IMDB)
    • « Ah ben oui, il a fait The Klumps (Nutty Professor II: The Klumps (2000) – qui est la suite improbable d’un remake d’un grand classique de Jerry Lewis) et Pluto Nash (The Adventures of Pluto Nash – 2002). »
      Ce dernier ayant fait banqueroute au box-office et qui n’a pas réussi à convaincre ni les critiques, ni le public.
  • Déjà qu’on puisse se questionner sur la pertinence d’Eddie Murphy on peut également se questionner d’avantage sur la pertinence de son acolyte Arsenio Hall.

Perso, j’ai grandi avec les comédies d’Eddie Murphy, et Un prince à New York autant que la série Beverly Hills Cop (Le flic de Beverly Hills) ont su bercer mon adolescence, je suis d’humeur à partager qu’ Eddie Murphy était hilarant dans les années 80, mais que rendu dans les années 2000, il n’a su qu’accumuler les navets en devenant qu’une pâle imitation de ce qu’il a pu être au début de sa carrière. Certes, il a su avoir un certain regain de respect en étant un acteur prêtant sa voix à de magnifiques personnages animés (personnifiant Mushu dans le film Mulan (1998) et l’Âne de Shrek en 2001) reste que ses rôles comiques semblent dépassés.

Ce prince perdu a New York, semble d’un ennui mortel avec une prémisse ridicule et improbable en plus d’être qu’un instrument de nostalgie qu’une fois de plus personne n’a demandé. Ma prédiction ? Par surprise, cette suite ne couvrira pas ses frais, on va s’indigner qu’on a miser sur la nostalgie d’une ère révolue et (SPOILER ALERT)
les 3 vieux seront encore et toujours dans le même salon de coiffure.
Vous ai-je dit que c’était ridicule et improbable ?

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos impressions sur le retour inattendu de cette suite que personne ne semble s’y attendre ni n’ait demandée.

Source: Deadline

Publié dans Alerte Au Reboot, Culture, Divertissement, Reboot / Remake | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le bon samaritain existe-t-il encore ?

Une citoyenne était récemment abasourdie de constater qu’un « bon samaritain » ait proposé de l’aider à pelleter. Certes, il y a encore plein de bonnes personnes.

Le bon voisinage, ça existe.

À l’époque où passablement tous le monde quittait pour le boulot en même temps, il n’était pas rare de voir 3-4 voisins s’acharner pour déneiger/dégager une voiture, puis se rabattre sur la voiture du voisin qui l’avait précédemment aidé.

En français : Plutôt que de sacrer et forcer pendant 15 min à déloger seul ta voiture,
OUI tu forces et sacre pendant 15 min, mais tu viens d’en déloger trois d’un coup, assisté de deux autres voisins qui partagent la même situation que toi.
– Autant que t’as aidé ton voisin, autant que ce dernier t’a aidé.
– La solidarité de voisins, j’ai vu ça.
– Ça fait toujours plaisir de constater qu’en 2019 ça puisse encore exister.

  • Avez-vous déjà expérimenté une telle entraide / solidarité / bon voisinage ?
  • Sinon, seriez vous prêt à l’instaurer ? (Proposer votre aide à dégager la voiture du voisin en échange d’une aide mutuelle)
  • Au lendemain d’une tempête de neige, on s’entend qu’on est tous dans la même situation et qu’on partage tous les mêmes difficultés.
  • Partagez vos expériences positives en commentaire !
Publié dans Culture, Débat | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Stranger Things est de retour le 4 juillet

Alors que les festivités du Nouvel An allaient bon train et que tous décomptaient jusqu’à minuit l’arrivée de 2019, les fans de Stranger Things ont reçu un cadeau inattendu et une raison additionnelle pour commencer un autre décompte. La date de sortie de la troisième saison, très attendue, a été annoncée, ainsi qu’une intéressante vidéo et la première affiche officielle.

Contrairement aux deux saisons précédentes, la saison 3 se déroulera en été à Hawkins, dans l’Indiana. De manière appropriée, elle sera disponible sur Netflix dès le 4 juillet 2019.

La première affiche de la saison a été publiée sur le compte Twitter officiel de Stranger Things, ce qui était encore plus révélateur que la vidéo. La photo montre la bande — Eleven (Millie Bobby Brown), Mike (Finn Wolfhard), Will (Noah Schnapp), Lucas (Caleb McLaughlin), Dustin (Gaten Matarazzo) et Max (Sadie Sink) — dans un champs extérieur regardant les feux d’artifice du 4 juillet.

Eleven et Mike se montrent main dans la main, confirmant qu’ils seront dans une relation cette saison – chose révélée par le producteur Shawn Levy plus tôt cette année – bien que nous ne puissions pas nous empêcher de remarquer le regard terrifié sur son visage, ainsi que celui de Will. Mike a l’air aussi effrayé alors qu’il regarde Eleven. C’est peut-être parce que, au bas de l’affiche, il semble y avoir un peu de Demogorgon, ou quelque sorte de créature menaçante similaire.

Stranger Things Season 3 est prévue pour être la plus sombre à ce jour, et l’affiche le dit clairement. Que le compte à rebours commence. (Let the countdown begin.)

Publié dans Divertissement | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

ALERTE AU REBOOT – Ce que veulent les hommes : Pensées masculines non censurées

Pour un reboot inutile que personne n’ait demandé
et qu’aucun n’espérait, Paramount a publié
la bande-annonce Red Band pour sa comédie à venir, What Men Want, un remake sexe inversé du film «What Women Want» des années 2000 (qui mettait originalement en vedette Mel Gibson et Helen Hunt) avec Taraji P. Henson (Empire, Hidden Figures) et Tracy Morgan (30 Rock, SNL).

Dans cette nouvelle mouture, Taraji P. Henson incarne Ali, un agent sportif qui parvient à entendre les pensées des hommes et qui utilise ensuite son nouveau pouvoir pour progresser dans son domaine extrêmement compétitif. What Men Want est réalisé par Adam Shankman (Hairspray) et produit par Will Packer (Girl’s Trip). Il s’agit d’un film sur le point de rappeler au public à quel point l’actrice Taraji P. Henson est drôle, brisant ainsi le moule avec ses rôles plus dramatiques connus tel que Cookie Lyon dans la série télévisée Empire diffusée sur FOX depuis 2015. Elle y partage également la vedette avec John Brener, Max Greenfield, Pete Davison et Aldis Hodge.

La première bande-annonce de What Men Want présentait Ali qui se rendait compte qu’elle était capable d’entendre les pensées de tous les hommes qui l’entouraient, mais cette bande-annonce Red Band démontre vraiment à quel point les pensées des hommes peuvent être étranges – sans mentionner aussi comment R-rated cette bande-annonce puisse être. Jetez un œil, ci-dessous.

Après avoir surmonté le choc d’entendre les pensées de tous les hommes autour d’elle, Ali commence finalement à utiliser ses nouvelles capacités à son avantage. En plus de la lecture des pensées et de toute l’hilarité qui en découle, What Men Want raconte l’histoire d’un agent sportif féminin qui tente de progresser dans un domaine à prédominance masculine.
Dans ce film, Ali tente de signer une nouvelle recrue prometteuse de la NBA, la mettant en conflit avec le père du jeune athlète – Joe Dolla, un personnage de type LaVar Ball interprété par Tracy Morgan. Lui aussi devient un autre obstacle masculin sur lequel Ali peut utiliser ses pouvoirs, ce qui permettra également à Morgan d’être une source pour bon nombre de ces pensées folles, hilarantes et aléatoires qu’Ali surprend.

What Men Want comme dans Girl’s Trip de l’année dernière, est un film qui ne sera pas seulement une comédie séditieuse, mais qui continuera à briser les stéréotypes. Il parvient à donner à Ali un cheminement particulier où elle peut obtenir satisfaction à la fois dans sa carrière et dans sa vie amoureuse (sans que l’un n’exclue l’autre), mais aussi dans la manière dont il dépeindra ces pensées les plus profondes des hommes. Bien sûr, il y a des choses obscènes, mais les pensées fugaces qu’Ali entend par-dessus illustreront également le fait que les hommes puisent autant manquer d’estime d’eux-mêmes que les femmes.

What Men Want prends l’affiche dans les salles américaines le 8 février 2019.

Vidéo | Publié le par | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Cadeaux de Noël… Au quotidien

Un rappel pourquoi on devrait être reconnaissant envers nos cadeaux quotidiens

Le temps des fêtes arrive et il est bon de partager la joie de vivre avec ses proches.
Ce n’est pas vraiment ce qui se trouve sous le sapin qui compte mais bien avec qui on le partage. Ne succombez pas à la surconsommation et ne vous saignez pas non plus pour offrir des présents qui seront vite oubliés. Sachez plutôt apprécier la vie et les moments présents qui vous entourent.

Cette vidéo démontre, de façon imagée, que nous devrions être doublement reconnaissant avec les cadeaux qui nous entourent et que nous prenons peut-être pour acquis.

Bon visionnement et passez de joyeuses fêtes !

Publié dans Culture, Insolite | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

2018 – Le film de l’année

Décembre est arrivé avec son lot de magasinage, de cuisine, de réunions familiales et de partys de bureaux ainsi que les interminables bilans et rétrospectives. C’est maintenant à mon tour de vous partager ce qui a marqué notre année.

Plusieurs « premières fois » se sont ajoutées à notre expérience de vie, ne serait-ce que d’apprivoiser le tremplin sans flotteurs, visiter la Grande Roue de Montréal ,
notre première participation au Festival des Couleurs de Montréal – HOLI, avoir des vacances avec ma douce moitié dans un spa , ou encore ma plus grande réalisation de cette année, celle d’avoir inculqué la confiance en soi de ma fille en étant capable de rouler en vélo à deux roues et plus encore.
Voyez le bilan de notre année dans ce clip.

Depuis maintenant plus de 3 ans, j’ai commencé à faire des clips récapitulatifs résumant notre année qui tire à sa fin. C’est un exercice que j’aime bien, inspiré par la création automatisée de Facebook qui avait créé le premier clip. J’ai repris la même formule l’année suivante afin de produire mon propre vidéo, question de pouvoir choisir les moments clefs significatifs de notre année.

Il y a deux ans, j’étais plus que fier de ma réalisation puisque j’ai pu immortaliser le souvenir de la première rentrée scolaire de ma fille. Assembler les clips et les photos me permettent de personnaliser mes réalisations sans à avoir à être limité dans le temps, ni par le nombre de photos à inclure dans le produit fini. Ces dernières années, la vidéo automatisée proposée par Facebook est tellement fade, avec si peu de personnalisation possible que certains évènements ou même certaines personnes passaient aisément
sous le radar.

Cette année en fut une assez exceptionnelle notamment avec plusieurs « premières fois », des sorties et des événements mémorables. Je tenais à souligner cette année avec un clip épique. Je l’ai monté telle une bande-annonce pour le prochain blockbuster hollywoodien. C’est ma façon de revisiter l’année qui s’achève et de dire MERCI à ceux que j’aime et qui m’entourent.

Je vous remercie de suivre ma folie et mes divers délires. J’espère que votre année fut également des plus mémorables. Soyez fous, soyez vrai, soyez fous pour de vrai.
J’en profite pour vous souhaiter une bonne année remplies de santé, de surprises et de bonheur.

Pour visionner nos délires de l’an passé, cliquez ici et pour voir celui de 2016, cliquez ici.

Publié dans Divertissement | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire